Une base de données décrivant la composition de 608 digestats provenant de sites a été réalisée dans le cadre du projet Ferti-Dig.

481 digestats ont été utilisés afin d’établir les classes de digestats. Les analyses et chiffres proposés sont issus de l’analyse de ces données.

Caractéristiques physico-chimiques et agronomiques 

Les caractéristiques physico-chimiques et agronomiques associées aux propriétés amendantes de chaque classe des digestats sont illustrées par les tableaux suivants sur la base « matière brute (MB) » et « matière sèche (MS) » respectivement.

La valeur affichée est la médiane* et les valeurs entre crohets sont les premiers et troisièmes quartiles*.

* Le premier quartile correspond à la valeur au-dessous de laquelle se situent 25% des données de la classe et le troisème quartile est la valeur au-dessous de laquelle se situent 75% des données de la classe. La médiane est le point milieu d’un jeu de données, de sorte que 50 % des unités ont une valeur inférieure ou égale à la médiane et 50 % des unités ont une valeur supérieure ou égal.

Unités en matière brute des digestats

Unités en matière sèche des digestats

[/vc_column]

Les partenaires du projet Ferti-Dig

Le projet a été co-piloté par le laboratoire LBE d’INRAE et la Chambre d’Agriculture Bretagne (CAB).
Les travaux ont impliqué plusieurs équipes complémentaires œuvrant dans la recherche finalisée, la recherche appliquée, l’expérimentation ou l’enseignement. Ces partenaires travaillent ensemble notamment dans le cadre du RMT BOUCLAGE et contribuent à alimenter les références produites par le COMIFER.
Outre les apports d’autofinancements de chacun des partenaires, le projet a bénéficié d’un soutien financier de l’ADEME via son appel à projets « GRAINE », et de GRDF.